Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Date De Naissance Du Blog

  • : Sergeant Pepper Times
  • Sergeant Pepper Times
  • : Ce qui me passe par la tête au moment où ça me passe par la tête. C'est mon blog, oui ou merde ?
  • Contact


Camera

Afin d'azurer votre sécurité, ce blog est placé sous surveillance vidéo.
Merci de votre comprenance.

Fouillez Le Blog

Sergeant Pepper Times a déménagé à une nouvelle adresse : www.sergeantpeppertimes.net.

Il ne publiera donc plus aucun article ici-même.

 

SPT

Grenier

 

Suicide Bomber

15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 14:57

 

Voici une première série de définitions qui vous aideront à vous y retrouver dans ce monde terrible où nous sommes véritablement ensevelis sous des tas d’informations parfois contradictoires. Certaines de ces définitions sont bien sûr susceptibles d’évoluer avec le temps.

 

 

Iman radical : Le radical étant la racine, un imam radical est un iman qui creuse. Son but est d’enlever autant qu’il peut de la croute terrestre afin de retrouver le fossile de Mahomet (que son nom soit loué à la demi-heure) et de le ramener ensuite à la vie comme dans Jurassic Park.

 

Moteur à explosion : Personne ou philosophie qui encourage la pose de bombes.

 

Révolution citoyenne : Rêve que vous faites quand vous dormez du côté gauche d’un lit qui n’existe pas.

 

Sionisme : Plan d’occupation des sols qui se heurte à la très vive opposition des écologistes arabes. Désigne également le cauchemar récurrent d’une certaine extrême-gauche conspirationniste (synonyme : fixation). Par extension, cause de tout ce qui va mal dans la vie d’un écologiste arabe ou d’un extrême-gauchiste au sommeil troublé.

 

Antisioniste : Ecologiste arabe et/ou extrême-gauchiste qui dort mal. Désigne aussi parfois un antisémite en plein déni ou un antisémite qui a lu le code pénal.

 

Antisionisme : Opposition aux jolies colonies de vacances et à l’industrie du bâtiment. Désigne parfois un antisémitisme qui s’habille avec goût.

 

Antisémitisme : Racisme haut de gamme ; accusation terrible qui file des sueurs froides.

 

Israël : Pays plutôt ensoleillé où l’on cultive des oranges et des avocats ; nom utilisé en société par les écologistes arabes et les extrême-gauchistes insomniaques pour désigner ce qu’autrement ils appellent « entité sioniste ».

 

Entité sioniste : Nom utilisé par les écologistes arabes et les extrême-gauchistes insomniaques quand personne ne peut les entendre.

 

Craie à sionisme : Bâtonnet de matière poudreuse compactée ou agglomérée que les sionistes utilisent pour dessiner leur plan d’occupation des sols sur un tableau noir.

 

Créationnisme : Doctrine religieuse fondée sur la croyance selon laquelle l’univers a été créé par un être ectoplasmique vivant dans un monde supérieur que ne dessert ni escalier ou ascenseur. Par extension, toute doctrine religieuse qui propose, de manière plutôt péremptoire, une lecture littérale des contes de fées les plus cons.

 

Créationniste : Adepte du créationnisme ; individu qui a besoin de se rassurer face à l’immensité de l’univers ; amateur de contes de fées qui refuse de croire que la mère de Jésus était sujette aux orgasmes. Par extension, tout individu bête et méchant qui, croyant aux contes de fées les plus cons, a décidé de vous faire avaler de force ses livres de chevet.

 

Islam : Religion finalisée par Mahomet (que son nom soit loué contre dépôt d’une garantie) pendant qu’Aïcha, son épouse de 9 ans, se remettait de multiples et violentes hémorragies vaginales.

 

Islamophobie : Etat de santé d’un athée en pleine forme. Désigne également une arabophobie qui refuse de dire son nom.

 

Islamophobe : Athée virulent. Désigne également un arabophobe en plein déni ou un arabophobe qui a lu le code pénal.

 

Christianisme : Religion, fondée sur la parole d’un enfant adultérin, selon laquelle il faut tendre l’autre joue à celui qui vient de vous gifler mais lui arracher un œil ou lui casser une dent s'il vous a au préalable arraché un œil ou cassé une dent. Ses premiers adeptes ont fait les beaux jours du cirque Maximus et relevé l’ordinaire de quelques lions. Se débat pour rester crédible à l’heure du numérique. Nombreuses rumeurs de faillite.

 

Christianophobie : Etat de santé d’un athée en pleine forme. Désigne parfois une haine des Blancs qui refuse de de dire son nom.

 

Face de craie : Blanc arabophobe ou Blanc arabophile que l’on suppose arabophobe. Par extension, désigne tous les Blancs, clairs ou foncés.

 

Black : Noir qui parle anglais ; Noir désigné par un Blanc qui croit parler anglais.

 

Arabe : Musulman.

 

Musulman : Arabe.

 

Blanc : Personnage hautement controversé dans certaines parties du monde ; maître ; couleur neutre ; vin de couleur jaune.

 

Patriotisme : Sentiment d’appartenance à ses pantoufles qui donne parfois envie d’enfiler des bottes martiales et de graisser son fusil. Désigne aussi la culture intensive des barbelés.

 

Patriote : Chien de garde en pantoufles qui, avec des trémolos dans la voix, nie l’existence d’un horizon. Désigne aussi parfois un raciste qui a lu le code pénal.

 

Nationalisme : Patriotisme virulent et vivace que l’on a laissé pousser dans tous les sens ; patriotisme qui se nourrit parfois d’hémoglobine. Désigne aussi la culture intensive de barbelés électrifiés.

 

Nationaliste : Patriote qui, même à l’intérieur, ne quitte jamais ses bottes ou ses rangers malgré qu’il possède une paire de pantoufles ; patriote sous Viagra. Désigne aussi parfois un raciste qui a lu le code pénal.

 

Chauvin : Patriote ou nationaliste qui souffre d’alopécie.

 

Salafiste : Moule tonitruante cramponnée sur le rocher du temps.

 

Salafisme : Mouvement qui prône l’excavation du fossile du Prophète (que son nom soit loué sur présentation d’une pièce d’identité) afin de le ramener à la vie comme dans Jurassic Park.

 

Nicols Srkozy : Président dont, crise oblige, on n’a plus les moyens d’écrire le nom dans sa totalité. Paradoxalement, désigne aussi bien un Hongrois qui a réussi qu’un Hongrois qui a lamentablement échoué.

 

Srkozysme : Ysme étroit qui divise un pays ; doctrine politique caractérisée par des haussements d’épaules et des mouvements incontrôlables du menton et qui consiste à gérer une crise par la débâcle et le marasme ; point de détail dans l’histoire de France.

 

Anti-srkozysme : antidote joyeux et souvent virulent au srkozysme ; équilibre mental.

 

Front national : Parti politique qui ressemble fort à une entreprise familiale ; mouvement politique qui, depuis qu’il a fait l’acquisition d’un code pénal, a troqué ses bruyantes bottes noires contre des pantoufles tricolores et qui regroupe des patriotes et des nationalistes souffrant d’alopécie.

 

SuperMarine : Femelle de Superdupont. A fini par développer une allergie aux euros à force de les collectionner par millions.

 

supermarine - superdupont

Repost 0
Published by Sergeant Pepper - dans Vocabularisme
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 11:07

 

La Pakistan Telecommunication Authority (PTA), qui est l’autorité officielle pakistanaise pour tout ce qui concerne les communications, vient de décider l’interdiction de 1 795 mots jugés grossiers (1 109 en anglais et 586 en ourdou). Depuis le 21 novembre, les opérateurs doivent filtrer les SMS et bloquer ceux qui comprennent un ou plusieurs des mots présents dans la liste noire de la PTA.

 

La directive, datée du 14 novembre, rappelle d’abord, dans son article 2, que tous les citoyens, ainsi que la presse, jouissent de la liberté d’expression, droit garanti par la constitution. Puis, dans son article 3, elle modère déjà les propos tenus dans l’article précédent en précisant que, si la liberté d’expression est un droit fondamental, celle-ci doit être restreinte afin de ne pas nuire, dans l’ordre d’apparition, à « la gloire de l’Islam », à l’intégrité, la sécurité ou la défense du Pakistan, aux relations amicales avec des pays étrangers, à l’ordre public, à la décence, à la morale et à deux ou trois autres trucs de moindre importance.

L’article 6 rappelle, plus ou moins, que les opérateurs n’ont pas à foutre leur nez dans la vie privée de leurs clients mais, et c’est là l’article 7, qu’ils seraient cependant fort avisés d’y foutre leur nez afin de localiser très précisément ceux de leurs clients qui abusent de leur droit inaliénable à une  vie privée qui n’appartienne qu’à eux.

L’article 8 précise, une fois de plus, au cas où le lecteur l’ait oublié, où se situent très exactement les hauts murs parsemés de tessons de verre qui délimitent l’espace dans lequel la liberté pourra gambader à loisir et l’article 9, qui ressemble fort à un CQFD, conclut que, au regard de tout ce qui a été énoncé précédemment, toutes les communications devront être passées au tamis le plus serré qui soit.

L’article 10, enfin, informe les opérateurs qu’ils trouveront, jointe à la directive, une liste de mots à bloquer.

Et c’est là où ça devient amusant.

 

J’ai, entre mes quatrième et cinquième cafés, rapidement survolé cette liste et je ne passerai ici en revue qu’un nombre limité de mots. J’engage toutefois les lecteurs qui auraient envie de rigoler aux dépens du gouvernement pakistanais à télécharger cette liste chez Google Docs.

 

Evidemment, puisque nous sommes en terre d’Islam, tout ce qui a trait à la sodomie, au cul ou à l’homosexualité (anal, anus, ass, arse, butt, fuck, sex, homo, lesbian, etc.) est haram. Plus aucun Pakistanais, par exemple, ne pourra proposer à sa conjointe (ou à son ami, dans le cas d’homosexuels) une soirée « anal sex » ou un passage par la « backdoor » ou la « rear end ». Les plus doués d’entre eux pour cette pratique sexuelle, qui a ses avantages et ses inconvénients, ne seront même plus en mesure de vanter leurs talents dans ce domaine puisque « ass clown », « ass cowboy », « ass pirate » et « ass ranger » figurent sur la liste.

 

En fait, et je peux techniquement pas tous les aborder tant ils sont nombreux, tous les mots (déclinaisons comprises) qui ont trait, de près ou de loin, au sexe sont haram, même ceux qui servent à décrire des pratiques parfaitement halal aux yeux du prophète ou à faire des compliments à priori innocents (« sexy » est censuré).

La liste est tellement complète que même les médecins ne seront plus en mesure de communiquer entre eux pour aborder certaines maladies ou certains problèmes pouvant toucher leurs patients. Il leur sera, par exemple, impossible de parler du cancer du sein, de règles douloureuses, d’herpès ou de mycose des pieds puisque « breast », « period », « herpes » et « athlete’s foot », entre autres, apparaissent dans la terrible liste.

 

Mais il y a encore plus idiot et bien pire que ces multiples filtres visant à empêcher la diffusion des sextos et les références à la bestialité ou à la coprophilie : il est maintenant, entre autres interdits, impossible de parler de pannes d’électricité (« blackout »), de dépôts en banque ou de cautions (« deposit »), de fées (« fairy »), de pets (« fart », « flatulence »), de femmes (« femme »), d’otages (« hostage »), d’articulations (« joint »), de certains fruits (« kumquat »), d’allaitement ou de lactate de calcium (« lactate »), de lotions (« lotion »), d’une femme prénommée Mary Jane, du Niger, de colliers de perles (« pearl necklace ») et, pour faire court, d’appartements en terrasse, de feux rouges, de vis, d’hélices, de vase, de congestion cérébrale, de la langue, de vagabonds, du cheval de Troie, du musicien de reggae Yellowman et de plein d’autres trucs encore que, jusque-là, vous auriez cru parfaitement innocents et inoffensifs.

De plus, et c’est sûrement là la cerise sur le gâteau, il est désormais formellement interdit aux chrétiens de faire référence à leur prophète dans les SMS qu’ils envoient car « Jesus Christ » et « Jesuschrist » ont respectivement décroché les dossards 565 et 566.

 

A noter toutefois que, si l’on trouve « mastabate », « mastabater », « masterbate » et « mastrabator »,  « masturbate » et « masturbation », sous leur version correctement orthographiée, sont passés à la trappe et que les Pakistanais pourront donc toujours avertir leur entourage qu’ils viennent de se mettre une épique branlée ou qu’ils ne verraient pas d’un mauvais œil d’en prendre une dans la soirée.

 

 

Et puisque nous en sommes à parler de vocabulaire et de démence, penchons-nous sur les mots-clés qui, entrés dans différents moteurs de recherche, ont conduit, ces 30 derniers jours, un certain nombre d’internautes plus ou moins malades jusqu’aux rivages de ce blog. Si certains sont d’un classicisme ennuyeux, d’autres dénotent des affections mentales particulièrement originales. Quoi qu’il en soit, la plupart (mais pas tous) soulève des questions intéressantes sur les méthodes de référencement de Google, de Bing et des autres moteurs existants.

Voici donc, fautes d’orthographe comprises, un échantillon assez représentatif des mots-clés que je subis régulièrement :

 

A tous les cons

Contagion rugby

Dent pourri a cause de la cigarette

Stroberi couic

Ados gays culs nus

Ahbar cadafi

Aisselles moites

Allah est vivant

Andouillette

Baffle booba illegale ne

Balkany connard crevure

Beurette chatte nue

Boobs torture

Bouée ridicule

Cercueil jean paul ii

Chatte et cul écarté de femme nue

Cherche photos de prise de température anal

Connerie sur sarkozy

Crs de troyes

Cul nu à la fenêtre

Culs motardes

Dent pourrie

Des seins comme des obus

Des sien commedes obue

Diabolique hortefeu

Du merdier au bourbier

Eva+joly+mouche+guano

Exhumation jean paul 2

Fesses rouges fessées

Gays entièrement nus

Intromission.dans.verge.

Je réponds au imbécile par le silence

Juge de merde

Les belles seins nues des canadiennes

Les fesse a fatima

Les fesse fatma

Loser magnifique poésie

Ment religieuse

Mon ami nu

Photo de dent pourrie

Poeme ou est

Porno gratuit ascenseur

Rugby doigt dans le cul

Sexe flaccide

Videos mouvantes des femmes qui montrent ses culs nus

Videos prise de température anale

Vieu pervers me regarde quand je dors

Viol 1920

Vous etes un loser et l’odeur vraiment mauvais translate to english

www.seins explosifs

 

Maux-cles

Repost 0
Published by Sergeant Pepper - dans Vocabularisme
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 11:26

 

« Avec la popularité grandissante des épilations du maillot, les femmes sont devenues plus conscientes de l’apparence de leur vagin... »

 

La traduction est de votre serviteur et je la garantis aussi proche que possible du texte original, qui est un article de Newsweek de 2007 sur lequel je suis tombé via un site, assez sérieux, ayant trait à la sexualité humaine en Amérique du Nord.

En fait, pour ce que j’en sais, ce site a fait ses débuts en Asie vers 2004 puis, petit à petit, les versions américaines (Nord et Sud) et européenne ont été lancées.

Cependant, je ne vous donnerai ni les noms, ni aucun des liens y menant, et ce pour deux raisons : si les articles présentés sont relativement sérieux, voire parfois très sérieux, les différentes publicités, elles, mènent vers des sites pornographiques. De plus, nombre des articles présentés le sont in extenso sans la permission des auteurs.

 

Mais peu importe.

 

Ce qui m’a frappé dans le court passage que j’ai traduit, et c’est du reste pour cela que je l’ai traduit et vous le livre aujourd’hui, est la mention à une conscience nouvelle de certaines femmes quant à l’apparence de leur vagin.

Légèrement troublé par le fait que le vagin puisse, chez certaines Nord-Américaines, être apparent, et bien que je n’en sois qu’à mon deuxième café, je me suis lancé dans une chasse à la définition avec, en ligne de mire, les mots « apparence » et « vagin ».

 

A tout saigneur, tout honneur, nous allons commencer par le vagin (oui, oui, je sais, seulement mon cahier des charges précise que, de temps en temps, je dois être immonde).

 

Selon Wikipédia, le mot vient du latin vagina, qui signifie « fourreau ». Si je me doutais un peu de l’origine latine, je dois par contre admettre que je n’en connaissais pas le sens. Je ne suis cependant pas déçu. Pas plus que je n’aurais été déçu si j’avais appris que cela voulait dire « écrin » ou « île au trésor ».

Wikipédia continue en nous expliquant que le vagin est à la fois l’organe femelle de copulation et le canal qui permet la mise au monde chez les mammifères. Ensuite, l’encyclopédie se croit obligée de nous signaler, mais elle ne sait peut-être pas que nous avons une tasse de café dans la main droite et un pain au chocolat dans la main gauche, que chez les oiseaux et les reptiles, ce canal porte le nom de « cloaque », du latin cloaca qui, comme chacun le sait, désigne un égout. Ce qui n’est pas très sympa, ni pour les oiseaux, ni pour le lecteur qui déjeune. Ni peut-être même pour les dames.

Mais, pour en revenir à notre fourreau, Wikipédia précise, sans qu’il soit possible d’en douter une seconde, que celui-ci est un organe intérieur et dérobé au regard. Même le plus perçant.

 

Ce qui nous amène à la définition du mot « apparence ».

 

Pas que cela ait une grande importance mais, pour définir ce mot, j’ai d’abord fait appel au dictionnaire Trésor de la langue française, sans que ce soit là le résultat d’une association consciente d’idées cochonnes.

 

Dans le TLF, nous apprenons d’abord qu’il s’agit d’un substantif féminin. Ce qui est une manière inutilement compliquée de nous dire que c’est tout simplement un mot devant lequel il faut généralement coller « une » ou « la ».

« Apparence », poursuit le cher Trésor, dans son langage inimitable, signifie « aspect ou façon d’apparaitre » et, par extension, « ce qui apparait ».

 

Le Wiktionnaire, que j’ai ensuite consulté, est encore plus clair, pour ne pas dire encore plus péremptoire : l’apparence est « ce qui parait extérieurement ». Parmi les différents et nombreux exemples cités, je n’en retiendrai qu’un : « Cette maison a belle apparence ».

 

A aucun moment, ni sur le TLF, ni sur le Wiktionnaire, malgré une lecture attentive, je n’ai trouvé un exemple qui ressemblât de près ou de loin à : « ce vagin a belle apparence ».

Et ce pour la bonne raison, vous l’aurez maintenant compris, que ce qui est intérieur ne peut paraitre extérieurement. Et surtout pas un vagin, même en le retournant comme un gant.

 

 

Au final, nous en sommes réduits à nous interroger : soit ces Nord-Américaines qui se disent conscientes de l’apparence de leur vagin sont complètement difformes et donc inaptes à toute pénétration, auquel cas l’apparence de leur vagin devrait être le dernier de leurs soucis, soit elles sont folles à lier et ne devraient donc pas être autorisées à vivre à l’extérieur, hors les murs d’un asile bien étanche et imprenable.

Mais il est également possible, et nous aurions tort de ne pas prendre ces hypothèses en compte, que les deux auteurs de l’article, Barbara et Pat, soient dépourvues du vocabulaire de base ou bien, qu’en voulant donner une apparence de profondeur à leur texte, elles aient volontairement écarté le terme simplissime qui s’imposait : « sexe ».

A moins, mais je n’ose y penser maintenant que je me suis saisi d’un deuxième pain au chocolat et d’un cinquième café, qu’en plus d’être deux imbéciles, elles ne soient également deux êtres difformes qui ont élu domicile dans un hôpital psychiatrique.

 

 

Le célèbre tableau de Gustave Courbet confirmera, si besoin en est, que le vagin français, contrairement à son homologue nord-américain tape-à-l’œil, est d’une grande discrétion, d’une grande humilité et qu'il n'apparait pour ainsi dire jamais en public.

 

Origine du monde

Repost 0
Published by Sergeant Pepper - dans Vocabularisme
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 07:00

 

La plupart des lecteurs viennent sur ce blog soit directement, soit par l’intermédiaire de sites avec lesquels j’ai plus ou moins de rapports (Facebook, Wikio, Agoravox, Paperblog, etc.).

Je pars du principe que ceux-ci sont, dans leur grande majorité, normaux ou, tout au moins, qu’ils exercent encore un certain contrôle sur leur démence.

 

D’autres, et certains jours la quantité n’est pas négligeable, arrivent ici après avoir entré des mots-clés sur différents moteurs de recherche. Si ces mots-clés sont parfois au-delà de tout reproche, ils sont aussi souvent très amusants. Soit parce qu’ils n’ont aucun rapport avec ce que j’ai bien pu écrire, soit parce qu’ils en disent plus que l’on ne voudrait en savoir sur leurs auteurs.

 

Revue des mots-clés les plus amusants de ces dernières semaines (fautes comprises) – et je jure que je n’en ai inventé aucun :

 

Intromission chez le bovin

Publicité à coller sur camion

Sergent Pepper de couleur transparent

Point névralgique sexe

Charme fille à poil en plein air

Photos sexe beurette

SDF amputé

Herbe de cannabis

Jouer au pingpong avec son sexe à Patpong

Déclaration préalable 40 m2

Il était une fois un brave épicier, il était une fois un brave berger

Je ne suis pas un kleenex

Macaque à grands coups de démonte-pneus

Moidsd

Cochonne photos

Agitation de fourmi

Il a cané

Belle intromission profonde

Bite de femme

Blog de filles nues

Photo amonime de dame perverse

Bouche avec tête de mort

Broyeur de femme

Bunker à vendre TF1

Can I eat my wife and fuck my dog sergent pepper

Cannabis 16e arrondissement

De l’ail dans le cul

Fatima la surveillant fait du porno

Femme nie sein pointue

Fille de 14 ans nue sans poils

Hommes dans un short très court montés sur escabeau

Intromission et difficultés

J’offre ma femme à deux pervers

Les seins al fenettre

Orgasme et appareil orthopédique

Nympho Toulouse jardin des plantes

Température rectale images

Un œuf dans son cul


 

Maux-cles

Repost 0
Published by Sergeant Pepper - dans Vocabularisme
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 10:36

 

 

 

Un euphémisme est une « figure de pensée par laquelle on adoucit ou atténue une idée dont l’expression directe aurait quelque chose de brutal, de déplaisant », dixit le Trésor de la langue française.

 

Je suppose que vous connaissiez déjà « plan social », l’euphémisme utilisé pour désigner un brutal et toujours déplaisant licenciement collectif. Et bien, oubliez-le ! Je viens de découvrir ce matin, au travers d’un article de France Soir, qu’un nouvel euphémisme avait remplacé l’ancien et que la substitution datait déjà de 2002. Du 17 janvier 2002, pour être précis.

Ce jour-là, une loi dite de modernisation sociale, elle-même un euphémisme derrière lequel se cache un texte légalisant le retour à des pratiques du siècle d’avant le dernier, a renommé la chose « plan de sauvegarde de l’emploi ».

Autrement, le principe et les conséquences restent les mêmes : toute sauvegarde d’un emploi crée un poste de chômeur à pourvoir.

 

La semaine prochaine, nous nous pencherons sur le terme « paradoxe » pour lequel une loi de modernisation est tout aussi urgente.

 

Repost 0
Published by Sergeant Pepper - dans Vocabularisme
commenter cet article
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 08:57

 

 

Vous vous êtes tous posé la question. Si, si, ne niez pas. Quel est l’article le plus lu/vu sur ce blog ?

C’est celui-ci. Tous les jours, il attire un ou plusieurs visiteurs via différents moteurs de recherche. Il a été visionné des centaines et des centaines de fois. Quoique peu étonnant si l’on considère que des millions de malades hantent la Toile, c’est tout de même une déception pour moi. D’autant plus que je ne l’ai mis en ligne que par manque d’inspiration.

 

Autrement, des gens atterrissent ici en tapant des mots-clés tels que :

 

  • Chinoises nues
  • Filles nues photo
  • Seins obus
  • Seins en obus
  • Seons obus
  • Acte sexuel
  • Premier rapport sexuel
  • Laotienne nue
  • J’aime pas les Chinois
  • Examen vulve
  • Pervere suxuel das metro paris
  • Photo acte sexuel
  • Thaïlandaise sexy
  • Aime les fillettes non nue
  • Chinoise nue
  • Rapport sexuel avec femme enceinte
  • Baisent gens de maison
  • Bites sectionnées
  • Blog rapport sexuel animaux et humain voir photos
  • Calamar qui sort d’un vagin vidéo
  • Clip cochon
  • Cochon vidéo
  • Crapaud déjection
  • Examen gynécologique obscene
  • Femme amande-perverse
  • J’ai les oreilles qui pue le trou de balles
  • Petit trou de balle asia
  • Psycopathe antisocial
  • Vidéo vagins femmes*

 

 

Veuillez noter que les fautes d’orthographe ne sont pas de moi. Cela ne vous étonnera peut-être pas mais mes mots-clés préférés sont, et de loin, « psycopathe antisocial ». Je confesse aussi, quoique je ne raffole pas des amandes, une certaine tendresse pour « femme amande-perverse »

 

Repost 0
Published by Sergeant Pepper - dans Vocabularisme
commenter cet article

 

 

 

 

 

 

instant nice person