Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Date De Naissance Du Blog

  • : Sergeant Pepper Times
  • Sergeant Pepper Times
  • : Ce qui me passe par la tête au moment où ça me passe par la tête. C'est mon blog, oui ou merde ?
  • Contact


Camera

Afin d'azurer votre sécurité, ce blog est placé sous surveillance vidéo.
Merci de votre comprenance.

Fouillez Le Blog

Sergeant Pepper Times a déménagé à une nouvelle adresse : www.sergeantpeppertimes.net.

Il ne publiera donc plus aucun article ici-même.

 

SPT

Grenier

 

Suicide Bomber

23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 08:33

 

Cateura est une immense décharge de la périphérie d’Asunción, un enfer à ciel ouvert où survivent 25 000 familles. Les mômes de Cateura, cela m’étonnera personne, ne font guère d’études. Les plus chanceux bossent pour des salaires de misère, les autres se droguent ou s’abrutissent d’alcool bon marché.

 

Favio Chavez, travailleur social et professeur de musique, y enseignait la musique depuis 5 ans dans un minuscule local mais il ne disposait en tout et pour tout que de cinq instruments pour plusieurs dizaines d’enfants. La rébellion couvait et le supérieur de Favio commençait à perdre patience.

 

Pour occuper tous les enfants, Favio a demandé à Nicolas Gomez – un chiffonnier qui ne connait pas Mozart, qui a abandonné l’école au cours moyen pour aller « casser des cailloux dans les carrières » mais qui, avec « les instructions précises », vous construira « un hélicoptère demain » – de fabriquer quelques instruments avec des rebuts de la décharge.

 

Un nommé Tito Romero, réparateur de trompettes, s’est joint au mouvement pour transformer lui aussi tubes de métal et déchets en flûtes, clarinettes et saxophones.

 

Et, là où il n’était que question de tenir quelques mômes en place, un orchestre est finalement né.

Un orchestre qui a déjà permis à des souillons de porter Beethoven, Mozart, Mancini, Sinatra et les Beatles au Panama, au Brésil et en Colombie. Un orchestre grâce auquel les instruments à cordes recyclés de Nicolas Gomez vont bientôt se retrouver au côté des pianos de John Lennon et des guitares d’Eric Clapton lors d’une exposition à Phoenix. Un orchestre qui va améliorer l’ordinaire de noël de quelques familles grâce à la monnaie ramassée lors de petits concerts dans des centres commerciaux. Un orchestre qui donne envie à une gamine qui aurait pu (qui aurait dû ?) devenir une prostituée droguée jusqu’à la moelle de faire des études pour être vétérinaire et, puisque rien ne s’y oppose, musicienne. Un orchestre qui va aller aux Etats-Unis. Un orchestre qui rend heureux et fiers des ramasseurs d’ordures. Un orchestre qui redonne espoir à des parents. Un orchestre qui fait oublier que l’on vit près d’un égout. Un orchestre sur lequel, avec trois francs et six sous, on est en train de tourner un documentaire. Un putain d’orchestre.

 

 

 

 

 

Un grand merci à Nicole qui a porté à mon attention cette aventure que nous allons suivre de près.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sergeant Pepper - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Catherine LEFEVRE 23/12/2012 11:33


Ceci est EXTRAORDINAIRE ! J'ai reçu il y a quelques jours une vidéo sur cet orchestre, celui-ci complète donc mon information. J'ai fait circuler, j'espère que ça atteindra le plus possible de
gens. Moi ça m'émeut aux larmes !

 

 

 

 

 

 

instant nice person