Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Date De Naissance Du Blog

  • : Sergeant Pepper Times
  • Sergeant Pepper Times
  • : Ce qui me passe par la tête au moment où ça me passe par la tête. C'est mon blog, oui ou merde ?
  • Contact


Camera

Afin d'azurer votre sécurité, ce blog est placé sous surveillance vidéo.
Merci de votre comprenance.

Fouillez Le Blog

Sergeant Pepper Times a déménagé à une nouvelle adresse : www.sergeantpeppertimes.net.

Il ne publiera donc plus aucun article ici-même.

 

SPT

Grenier

 

Suicide Bomber

6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 04:09

 

 

Chose promise, chose due. Vous allez pénétrer dans les entrailles de funérailles siamoises. Il vous sera donné, aujourd’hui et dans les jours qui viennent, d’en découvrir les arcanes, d’en saisir les subtilités.

Toutes les photos de cette série ont été prises par des proches du défunt et notamment par sa fille et sa petite-fille.

 

En Thaïlande, tout donne faim, même la tristesse, et organiser des funérailles, c’est tout d’abord prendre des dispositions pour que des centaines de gens mangent et boivent à satiété. Il n’est peut-être pas toujours très bien vu de s’y bourrer la gueule mais il ne viendrait jamais à l’esprit des endeuillés ou de quelques invités de dire que le faire est anormal. Chez les Thaïlandais, le rire n’est jamais bien loin de la surface et des funérailles, tout autant qu’un mariage, sont une occasion de passer trois ou quatre jours entre amis ailleurs que dans une rizière sous un soleil de plomb. Ombre, chaise et bière fraîche sont une trinité à laquelle, en saison sèche, il est difficile de résister. Le défunt lui-même a très sûrement, de son vivant, tâté de ces plaisirs près de maints cercueils et il faudrait qu’il soit devenu bien ingrat pour s’offusquer aujourd’hui, alors qu’il est en vedette, de ce que certains de ses amis aient décidé de l’accompagner dans son dernier voyage avec un taux d’alcoolémie légèrement supérieur à la limite légale.

 

Nourrir et servir des centaines d’invités, cela nécessite des dizaines de mains et beaucoup de matériel : auvents, chaises, tables, assiettes, plats, woks, etc. Si le matériel se loue auprès d’un temple, la main-d’œuvre, elle, se présente spontanément et se met à disposition de la famille sitôt la nouvelle du décès connue.

La nourriture, toujours délicieuse, est parfois surprenante. Il n’est pas rare du tout que, pour un étranger ou un thaïlandais venu d’une autre province, ces repas tournent à la découverte gastronomique. Pour ces funérailles-ci, le plat-vedette fut, à mon humble avis, le curry de troncs de jeunes bananiers. Vraiment un must dont, contre toute attente, je n’avais jamais entendu parler en douze ans de vie au Siam, dont six au fin fond de la campagne. C’est largement aussi bon que le Tom Yam au crapaud ou le Laap de rat des champs, tout en étant nettement plus végétarien. De là à être plus sain, je suppose que certains ne verront qu’un pas.

 

 

1

2

34

5

7

8


 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sergeant Pepper - dans Impressions
commenter cet article

commentaires

 

 

 

 

 

 

instant nice person