Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Date De Naissance Du Blog

  • : Sergeant Pepper Times
  • Sergeant Pepper Times
  • : Ce qui me passe par la tête au moment où ça me passe par la tête. C'est mon blog, oui ou merde ?
  • Contact


Camera

Afin d'azurer votre sécurité, ce blog est placé sous surveillance vidéo.
Merci de votre comprenance.

Fouillez Le Blog

Sergeant Pepper Times a déménagé à une nouvelle adresse : www.sergeantpeppertimes.net.

Il ne publiera donc plus aucun article ici-même.

 

SPT

Grenier

 

Suicide Bomber

24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 12:17

Eric Zemmour est un journaliste très tendance. C'est-à-dire un journaliste à qui son poste bien rémunéré de rédacteur dans la presse écrite, en l’occurrence le Figaro, ne suffit pas. Il veut être partout. Et dans les kiosques et à la télévision et sur les ondes radio.

 

Actuellement, il cumule des postes au Figaro, sur les chaînes I-Télé, France 2, Histoire et France Ô ainsi que sur RTL. Sans compter toutes les fois où il apparaît, bénévolement je l’espère, en tant qu’invité dans telle ou telle émission. A l’heure où les chômeurs se comptent par millions, c’est toujours sympa de voir un mec, aussi intelligent et cultivé soit-il, bénéficier d’au moins six boulots dans un secteur où les salaires doivent être plutôt généreux.

 

Le 6 mars, invité de Thierry Ardisson sur Canal+, il a tenu les propos suivants : « Les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est comme ça, c’est un fait ».

Certains approuvent et pensent qu’il a dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, d’autres l’accusent de racisme. Une minorité pense qu’il n’est pas vraiment raciste mais tout simplement bête et, surtout, avide de publicité.

Le Figaro, qui ne supporte plus très bien que Zemmour refuse d’assurer les traditionnelles permanences comme tous les autres journalistes de la maison pour courir ventre à terre à la radio gagner encore plus de sous qu’il n’en gagne déjà, pourrait bien profiter de cette affaire pour le lourder définitivement.

 

Mais revenons sur ses propos dont je ne vous cacherai pas que je les trouve aussi cons qu’irresponsables dans le climat actuel. Pourquoi ? Parce qu’ils sont terriblement réducteurs. Tellement réducteurs qu’on les dirait sortis de la bouche d’un bon gros putain de beauf alcoolisé et non de celle d’un des intellectuels les plus en vue de France. Même si cet intellectuel est connu pour ses positions parfois extrêmement douteuses. Ils laissent planer l’idée que la délinquance et le trafic de drogue sont liés à l’ethnicité des individus et non à leur situation sociale. A mon avis, la pauvreté et le manque d’horizon sont des facteurs qui expliquent bien mieux la délinquance que la couleur de la peau*. Penser le contraire reviendrait à croire que certaines races sont génétiquement mauvaises. Zemmour, à la suite de bien d’autres, vient donc lui aussi enfoncer un coin entre les Blancs et les Non-blancs en balançant une information sortie d'on se sait où. Comme s’il était besoin de les monter un peu plus les uns contre les autres. En faisant cela, il rejoint la liste de plus en plus longue de ceux qui cherchent à rejeter toutes les fautes, tous les malheurs sur des groupes minoritaires donnés et, par conséquent, à éviter de parler du fond, à savoir la situation économique dans laquelle se débat le commun des mortels. 

 

Dans notre société de plus en plus féodale, où les inégalités ne cessent de croître, le seul véritable clivage qui importe et que l’on doit dénoncer est celui qui existe, et qui ne fait que s’élargir, entre ceux qui ont et ceux qui n’ont pas. Quelle que soit la couleur des uns et des autres.

Je suis prêt à parier, sans risque sûrement puisque le pari est ingagnable, que si les Noirs et les Arabes que nous avons fait venir, puis naturalisés, avaient bénéficié des mêmes opportunités que les plus de souche, ils se seraient bien mieux intégrés et leurs enfants ou petits-enfants auraient certainement moins besoin, aujourd’hui, de se livrer à des activités illégales pour gagner des ronds, consommer et donc exister. Il est fort probable également qu’un meilleur niveau de vie et une meilleure acceptation dans la société française les rendraient moins perméables aux discours des fondamentalistes. Tout comme un meilleur niveau de vie et moins d’inquiétudes pour l’avenir rendraient bien des Blancs moins susceptibles de voter pour l’extrême-droite.

 

Ce n’est bien sûr pas avec mes « si on avait fait ceci » et « si on avait fait cela » que l’on résoudra les problèmes mais il est évident qu’on ne les résoudra pas plus avec des doigts tendus. Au contraire. Les doigts tendus, on sait où ils mènent.

Que l’on commence par réduire les inégalités, par donner des opportunités à ceux qui n’en ont pas ou peu et la délinquance et la radicalisation baisseront. Plus une société est équitable et moins elle est violente. Par contre, que l’on ne fasse rien, hormis tendre un index accusateur, et délinquance et radicalisation ne cesseront d’augmenter. Aussi bien chez les basanés que chez les cachets d’aspirine.

 

 

Dernière chose, Zemmour a présenté une lettre d’excuses à la Ligue Internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA). « Ma volonté n'a jamais été de stigmatiser les Noirs ou les Arabes comme des délinquants », dit-il. Non, bien sûr. Il est évident que M. Zemmour ne voulait pas apporter sa contribution personnelle au climat haineux et délétère actuel et faire parler de lui. Il voulait tout simplement élever le débat. Ceci dit, il n’est malheureusement pas le pire de la clique.

 

 

 

 

* Il pourrait être très intéressant de rechercher les statistiques pour la fin du dix-neuvième et le début du vingtième car je soupçonne fortement que, à cette époque-là, les immigrés venus de Belgique, d’Italie, d’Espagne ou de Pologne, tous des Blancs donc, étaient, en proportion de leur population totale, surreprésentés dans les prisons nationales. Et je suis à peu près certain que cet état de fait n’était pas dû à un gène démoniaque.

Ce qui n’est pas niable en tous cas, c’est que, à cette époque, des mouvements xénophobes, relayés aussi bien par les torchons d’extrême-droite que par la presse dite républicaine, ont vu le jour. Un de leurs hobbies était le lynchage. Le phénomène était même tellement préoccupant que le gouvernement n’avait eu d’autre option que de voter des lois de surveillance des étrangers pour calmer les nerfs des franchouillards.
Pour l’anecdote, sachez aussi que nos ancêtres ne supportaient pas la façon dont les immigrants polonais pratiquaient le catholicisme et ça les rendait hargneux. Pourquoi ? Va-t-en savoir.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sergeant Pepper - dans Nouvelles du Monde
commenter cet article

commentaires

 

 

 

 

 

 

instant nice person